23/08/2008

Découvrez Emily...une nouvelle technique d'animation est née

bluffante non?

SOURCE

11 commentaires:

Sasha a dit…

Je suis pas bien sur de saisir le concept....

marieaunet a dit…

le concept en lui même j'ai rien compris, tout ce que je vois c'est que l'animation sur la vidéo en est un exemple et que c'est de la tuerie, on dirait une vraie meuf!

Lio a dit…

Super groovy, j'en reviens pas ! Difficile de lui trouver des défauts...

N'empêche je me demande comment la profondeur peut être correctement, précisément calculée à partir d'images filmées en 2D. Le travail post-tournage doit être monstrueux !

marieaunet a dit…

t'as pigé toi Lio comment ils faisaient en gos?

Lio a dit…

Oui, en gros au lieu d'utiliser la technique de motion capture (placer des capteurs sur le corps ou le visage d'un acteur et suivre leurs trajectoires dans l'espace puis réutiliser ces mouvements sur un modèle 3D), Image Metrics semblent se contenter de filmer traditionnellement un acteur, puis leur logiciel détecte tous les mouvements qui ont lieu d'une image à l'autre dans la vidéo.

C'est donc bien plus précis que la motion capture, dont la détection ne se base que sur les mouvements principaux (on ne couvre pas un visage de 50000 capteurs... quelques-uns seulement).

Après, le défi technique pour le logiciel doit être de détecter les mouvements sur l'axe z (profondeur) dans une vidéo classique (uniquement composée d'images 2D évidemment). J'imagine que des cerveaux humains doivent intervenir pour aider l'ordinateur à interpréter certaines perspectives !

À part ça, le gros avantage de leur technique par rapport à la motion capture traditionnelle, c'est qu'en plus de repérer les mouvements dans leurs moindres détails, le logiciel doit aussi enregistrer des micro-images de chaque partie qui bouge dans l'image entière, pour ensuite les utiliser comme "textures" sur le modèle 3D conçu à partir des mouvements. Donc ça contribue aussi largement au photoréalisme, puisque plutôt que de coller des images de synthèse sur un personnage en 3D, ils utilisent pour ainsi dire la photographie d'une vraie personne.

Je précise que ce sont des suppositions hein, tout n'est peut-être pas exact, mais le concept est là.

Exemple de motion capture à l'ancienne
Technique de motion capture plus récente (avec une combinaison qui détecte plus en détail les mouvements du corps, plus qu'avec les quelques capteurs-boules utilisés dans la vidéo précédente). Mais pour rivaliser avec Image Metrics en termes de précision, il faudrait enfiler une combinaison faciale qui épouserait les plus petites parties du visage, y compris les cils, et les dents et la langue quand la bouche s'ouvrirait... et malgré ça, seules les coordonnées des trajectoires des parties du visage seraient enregistrées, juste les mouvements quoi, et pas leurs "photos" (apparence visuelle) respectives. Désolé pour le pavé, j'ai quand même essayé d'écrire simplement et sans entrer dans les détails !

marieaunet a dit…

Merci d'avoir éclairé ma lanterne Lio! j'avais pas compris tout ça en effet.
je suis ravie de te voir poster des commentaires Lio! surtout des comme ça!

Sasha a dit…

D'habitude je suis facile à impressionner mais là je suis sceptique...je pencherais plus pour des effets speciaux tout bêtes uniquement à la fin...

meme si l'explication de Lio est alléchante!

marieaunet a dit…

je ne pense pas que ce soit un fake, on voit bien que c'est pas parfait non plus et que c'est de la 3d, y a certaines raideurs.

marieaunet a dit…

rah je viens de le revoir, tu me fais douter

Nicks a dit…

Je ne me suis aperçu qu'au trois quart du film que l'animation était devant mes yeux, c'est donc assez bluffant en effet. Malgré tout, il y avait quelque chose qui me paraissait étrange chez cette fille. Avec la seconde vision, il me semble que ce sont les yeux qui la trahissent. Ils manquent un poil d'expressivité. Ca peut tenir à des micro mouvements ou des reflets qui ne sont pas implémentés, je sais pas mais il y a un truc à ce niveau. Mais sinon c'est assez impressionnant. A moins que ce soit un fake naturellement...

Lio a dit…

Le meilleur moyen de vérifier l'authenticité du truc serait d'aller sur le site officiel d'Image Metrics, dont cette news renvoie fièrement à cet article du Times qui est par conséquent approuvé par la source même.

Puisque ça ne date pas du 1er avril, on est en droit d'y croire, bien que certains signes portent un peu à confusion. Le plus douteux, c'est la vidéo sur la page d'accueil d'Image Metrics, qui montre une animation juste correcte, franchement moins crédible que celle-ci (mais ça peut être dû à la meilleure qualité d'image que sur YouTube – qui révéle mieux les défauts – et surtout au fait que le modèle n'est pas intégré dans un environnement naturel avec un éclairage adéquat). Certains propos écrits (oraux dans la vidéo) sont un peu ambigus également, rien sur le site n'est exprimé vraiment clairement au sujet de la dernière vidéo. Et puis les cheveux sont presque trop beaux pour être faux (voir au niveau des épaules)... Habituellement les cheveux longs sont le truc le plus difficile à recréer ; la preuve dans la vidéo de la page d'accueil, coupe courte, cheveux assez raides, rien à voir avec notre vidéo...

Bon, malgré ces détails j'y crois quand même car la compagnie soutient l'article du Times dont la vidéo précise explicitement que c'est une «wholly computer-generated animation.» Si c'était faux, ça serait bien plus qu'un fake fait par un petit particulier ; ça serait un mensonge venant d'une compagnie professionnelle (avec des enjeux commerciaux et le risque de perdre toute crédibilité).

Dans le pire des cas, on aura eu de bonnes raisons d'y croire, on n'aura pas à se sentir trop naïfs !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails