07/01/2009

Tudors ma chérie?




Lettre d'amour d'Henry VIII à Anne Boleyn (Archives du Vatican)
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Texte :
Darlyng thowght I haue scant laysor yet remembryng my pmes
I thowthe it go covenyent to certefy yow brevely in what case oure
affaires stande/ as tochyng a loggyng for yow we haue gotton
won by my lord cardinall menys the hafe weroff colde nott haue
bene fond her abowght for all causys as thys berar shall more
shew yow/ as tochyng oure other affayres I ensure yow ther
can be no more done/ nor more diligente usyd/ nor all maner
off dangers better bothe forsene and unintelligible for/ so thatt I trust
it shall be heraffter to bothe our comforte/ the specialltes weroff
wer bothe to long to be wryttyn/ and hardly by messenger to be declaryd
wherfore tyll your repayre hyder I kepe suyynge in store trusty
it shall nott be long to for I haue causyd my lord your fader
to make hys prisions wt spede/ and thus for lake off tyme derlyng
I make a nende off my letter/ wryttyn wt the hand off hym
whyche I wolde wer yours/ H.R

Nenmoins il nappertiente pas a vng gentylle home pur prendre sa dame
au lieu de suivante toute foyse ensuyvant vos desires volen
tiers le vous ont royroy si per cela vous puisset revere moins ingrate
en la plase per vous choysye qavez este en la plase par moy donee
en vous marciant tres cordiallement quel vous plete encors avoire
quelque sovenace de moy. B.N.R.I. de R.O.M.V.E.Z. Henry R
Ce qui donne :
Darling, though I have scant leisure yet remembering my promise I thought it go convenient to certify you briefly as to how our affairs stand. As touching a lodging for you we have gotten one through my Lord Cardinal's means, the half of which could not have been found around here, for all causes, as this bearer shall more show you. As touching our other affairs I assure you there can be no more done, nor more diligence used, nor all manner of dangers better both forseen and provided for, so that I trust it shall be hereafter to both our comfort, the specialties whereof> were both too long to be written, and hardly to be sent through a messenger. Wherefore till your coming here, I keep something in store trusting it shall not be long to, for I have caused my lord, your father, to make his position with speed, and thus for lack of time darling, I make an end of my letter, written with the hand of him who wishes he were yours, H.R.
VIA

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Mah le lien sur l'image marche pas.
Ça créer un suspens torride là !

P.S. Merci pour tes bobillets

Marieaunet a dit…

voilà normalement c'est bon, on peut agrandir l'image! bon courage pour la lecture ^^

Anonyme a dit…

Je laisse tomber mais quand même voilà ce que j'arrive à lire en français (le dernier paragraphe) :

[...] il n'appartient pas à (moy) gentille home pur prendre sa dame[...]

[...] défire volontiers [...] si per cela vous [...] robe moins ingrate en la place per vous [...]
en vous [...] si vous [...]
encore avoir quelque [...] de moy.

Marieaunet a dit…

waw tu as de meilleurs yeux que moi!
il faudra quand même que je cherche ce qu'il y a vraiment d'écrit...
c'est cool d'avoir essayé en tout cas!

ours polaire a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ours polaire a dit…

Coucou Marie chérie.

D'abord petite erreur, il ne s'agit pas d'Henry IV mais bien d'Henry VIII, écrivant à Anne Boleyn.

J'ai essayé de transcrire cette lettre (j'ai fait de la paléographie qd j'étais jeune...) mais finalement j'ai trouvée la transcription en anglais sur le Net ici : http://en.wikisource.org/wiki/Letter_from_Henry_VIII_to_Anne_Boleyn

Bisouillis

ours polaire a dit…

Je remets le lien il était tronqué

http://en.wikisource.org/wiki/Letter_
from_Henry_VIII_to_Anne_Boleyn

Marieaunet a dit…

oula je corrige mon erreur tout de suite, j'ai honte, comment j'ai pu écrire ça, n'importe quoi moi.
Ca m'apprendra à faire des copier coller à toute vitesse lol
Merci pour ta recherche mon ours, mais cette lettre ci est en français. Je suis sûre qu'on peut trouver la retranscription quelque part.
mille bises!

Marieaunet a dit…

en fait non! seul le dernier paragraphe est en français!!
j'ai trouvé la retranscription ! je la poste tout de suite!

chloé² a dit…

non, mais... qu'est ce que vous racontez? c'est un jeu d'enigmes de la Duchesse M. Aunet ça encore.
joueuse!

ours polaire a dit…

@Marieaunet : ben oui nous sommes d'accord, j'avais trouvé le même truc. Mais il y avait aussi une transcription en Anglais moderne (de la partie en Anglais) au lien que j'ai indiqué ma cocotte.

Sinon je me suis permis de te piquer une photo de faux père Noël qui fait peur pour une planche. Bisous.

Marieaunet a dit…

ha d'accord j'avais pas compris...comme y avait pas le passage en français j'ai cru que c'était pas la même lettre, parce que je sais qu'il y en a quelques unes de différentes qui sont sorties il y a peu et qui ont été mise à disposition sur internet.
c'est pour çaaa
et aussi le fait que j'avais pas les yeux en face des trous krkr
bon du coup je vais mettre ton texte comme ça on aura tout bien comprendu
vas y vas y demande pas mon ours prends tout ce que tu veux.
bises

Marieaunet a dit…

ok non en fait le premier lien que tu avais donné était bon, mais comme t'as dit qu'il était pourri je l'ai pas regardé, et le deuxième lien que tu as donné n'a rien à voir c'est pour ça que je comprenais pas...pfiouuu on va y arriver krkr

ours polaire a dit…

Hi hi hi hi hi ah y est t'as réussi Marie chérie !!!! Bravoooooo !!!

Et oui j'prends tout sans demander ou la la la en ce moment je file un mauvais coton. Tu vas pas me punir hein ?

Bisouillette (ce sont des bisous parfumés à l'andouillette, je sais que tu les aimes).

Marieaunet a dit…

ce qui est à moi est à toi! quoi que...la fessée t'aime ça? krkrk

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails